HDD to SSD migration


J’ai migré pour la première fois le contenu d’un HDD vers un SSD connecté en USB. Quelques sueurs et quelques ajustements…

Les outils utilisés (Windows 7 only) – tous gratuits (au jour de leur usage) :

  • diskpart : utilitaire Windows de gestion de disques en ligne de commandes – pour faire l’état des lieux des partitions, etc.
  • EASEus partition master : utilisé pour la copie du HDD  vers le SSD dans le mode « Copy OS » qui autorise que les partitions cibles soient de tailles différentes de celles d’origines (juste assez pour contenir les données)
    • notes :
      • le HDD d’origine faisait 480 Go avec 3 partions : system (masqué sans lettre), windows (lettre C), recovery (hidden).
      • le SSD cible faisait 440 Go …
      • Lors de la copie, le disque source a été sélectionné comme origine mais seule les 2 premières partitions ont été prises en compte par le logiciel. J’ai donc du redimensionné les partitions cibles pour laisser le volume nécessaire à la partition recovery + 10% du volume du disque libre (recommandation pour conserver de bonnes performances dont je n’ai pas analysé le pourquoi du comment)
      • La 3 ème partition (recovery) a du être copiée dans une étape supplémentaire vers l’espace non alloué laissé précédemment
      • Malgré la copie avec option « optimise for SSD », les partitions n’étaient pas alignées*** correctement sur le SSD (si le début de la partition n’est pas aligné sur  une cellules du SSD, on risque de devoir écrire sur 2 cellules quand une aurait suffit -> dégradation de perf /usure du SSD accélérée)
      • « sueurs » : 1. première tentative de copie ne trouve pas le SSD -> explication probable : l’ordinateur n’étant pas tout jeune, il n’a pas su reconnaître le SSD dans un boîtier  USB3 => un adaptateur USB2 a réglé le problème 2. la copie s’est lancé correctement mais l’indicateur d’avancement s’est figé au bout d’un moment – on ne sait pas trop où on en est… => au final, je suis allé me couché, l’ordi était en veille à mon réveil et l’opération terminée correctement…
  • Inversion des deux disques : on enlève le HDD d’origine de l’ordinateur, on y place le SSD et on reboot… – si tout va bien ça démarre directement!
  • msconfig32 : visualiser la configuration de l’ordi en particulier dans « disque » où l’on trouve l’alignement des partitions (pour le vérifier)***
  • AOMEI partition assitant : redimensionner une partition (de presque rien) permet d’accéder à un menu avancé permettant d’aligner une partition existante (http://www.disk-partition.com/download.html). Cela requiert un reboot de la machine et l’ensemble des données de la partitions sont décalées d’autant que le début de la partition est ajusté.
    • notes :
      • partition « system » réalignée*** – utilité discutable (écrit-on vraiment dessus ?)
      • partition windows réalignée -> effet notable sur la réactivité du système
      • partition « recovery » : non réalignée – pas utile à priori, elle sera éventuellement lue un jour mais on ne devrait pas y écrire…
  • Ajustements : réalisés après démarrage sur le nouveau SSD (arrêt de l’indexation de fichier, arrêter de la défragmentation, alignement des partitions)

Sources – utiles (anglais) :

Remarque : AOMEI partition assitant semble pouvoir faire tout ce que EASEus partition master fait (je me demande même si nous n’avons pas à faire au même éditeur de logiciel, je n’ai pas investigué…) – ce seul logiciel est probablement suffisant du coup (et peut-être que l’alignement des partitions à la copie initiale est déjà respecté – je n’ai pas voulu tout recommencer pour vérifier…)

  1. Pas encore de commentaire.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.